Categories
english epidemic social change

Dreaming about social change in the time of COVID

Back in March 2020, like many friends and colleagues, I was hoping (or rather dreaming) that the Covid-19 might help to generate a new kind of economy, a new kind of society… The dream dissolved before I knew it. I find a testimony of the astonishment and hope caused by the pandemic in this interview with CBS News Seattle recorded on March 30.

The interview starts at 40:10

Categories
epidemic français

La peste de 1628 à Lyon : les « aisez » face aux pauvres, entre crainte, aumône et mépris

A partir du 16e siècle, à travers l’Europe, les grandes épidémies obligent les municipalités à mettre en place des politiques d’assistance[1]. La peste de Lyon de 1628 représente un exemple d’intervention en ce sens.

 

Une violente épidémie de peste se déclare à Lyon en août 1628. La plupart des bourgeois, des marchands des officiers, des magistrats, mais aussi des chirurgiens et des médecins quittent la ville afin de se prémunir contre la contagion. L’économie lyonnaise, fondée en grande partie sur le commerce et les manufactures, est à peu près paralysée ; des milliers d’ouvriers se retrouvent sans emploi.

Categories
climate change epidemic français

Dans quelle mesure les grandes pestes du passé éclairent-elles la pandémie de Covid-19, mais aussi notre difficulté à changer nos comportements face au défi climatique ?

Dans quelle mesure les grandes pestes du passé peuvent-elles éclairer la pandémie de Covid-19 ? Soulignons d’emblée des différences fondamentales. Le Covid engendre une surmortalité effrayante, mais nous sommes loin des hécatombes du passé. En 1656, à Naples, la peste tue plus de 200 mille personnes, soit plus de la moitié de la population ; à Londres, en 1665, elle emporte 75 mille personnes, soit un quart des habitants ; à Marseille, en 1720, elle fait 90 mille morts, le tiers de la population. Les textes de l’époque évoquent les monceaux de cadavres, les scènes d’hystérie (malades préférant s’ensevelir eux-mêmes plutôt que d’être dévorés par les animaux, etc.), mais aussi la disette, les pillages, les violences qui souvent accompagnaient les épidémies. La « peste » était d’autant plus terrifiante qu’elle était perçue comme une punition divine. Pour ne citer qu’un exemple, nombre de contemporains de la peste de Marseille pensaient que celle-ci était le signe que la spéculation boursière effrénée de 1719-20 avait provoqué la colère du Ciel.

Categories
epidemic français

Le gouvernement Giolitti parvient à maintenir le secret sur l’épidémie de choléra de 1911 à Naples

Le port de Naples au début du XXe siècle

Partie du Bengale, la cinquième pandémie de choléra (1881-96) avait provoqué des centaines de milliers de morts à travers l’Europe (pour ne rien dire des centaines des millions de morts à travers les autres continents). En revanche, en raison des améliorations en matière d’assainissement et d’approvisionnement en eau potable, l’Europe occidentale est à peu près épargnée par la sixième pandémie de choléra des années 1900-10. Unique exception parmi les métropoles européennes, Naples qui, avec ses 750 mille habitants, est encore à cette date la ville la plus peuplée d’Italie.